Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
À la gloire de Celeste
7 derniers jours:
News en vrac : volume 512
30 derniers jours:
News en vrac : volume 506

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 15-11-2018
› The WELCH LEDBETTER CONNECTION + MUDVIBE (Hasselt)
› FANTASTIC NEGRITO + JOSEPHINE (Antwerpen)
› PARQUET COURTS + BIG JOANIE (Bruxelles)
› BIRDPEN + BACON CARAVAN CREEK (Liège)
› Jade BIRD (Bruxelles) **REPORTÉ**
› UNCLE ACID AND THE DEADBEATS + L.A. WITCH (Bruxelles)
› HOZIER + Suzanne SANTO (Bruxelles)
› CAR SEAT HEADREST + NAKED GIANTS (Gent)
› SONS + MITRAILLE (Borgerhout)
› HURACAN (Borgerhout)

Les 7 prochains jours:
16-11 The VINTAGE CARAVAN + NAVARONE (Bruxelles)
16-11 OFF THE CROSS (Borgerhout)
16-11 LA JUNGLE + NAH + CHOOLERS DIVISION (Bruxelles)
16-11 SONNFJORD (Liège)
16-11 BRING ME THE HORIZON (Merksem)
16-11 FACES ON TV (Gent)
16-11 SHINEDOWN + STARSET + PRESS TO MECO (Borgerhout)
16-11 WARHOLA (Kortrijk)
16-11 BLANCO WHITE + Henry JAMISON (Bruxelles)
16-11 DROIT DIVIN (Chapelle-lez-Herlaimont)
16-11 BIRDPEN + KING CHILD (Silly)
16-11 BLACK MIRRORS + FITZ (Ittre)
16-11 FISH (Verviers)
17-11 HAIRCUTS THAT KILL + DOOMFORGE (Tournai)
17-11 SOLID + NATIONS ON FIRE + REGRESSION (Kortrijk)
17-11 The HUMAN LEAGUE + SHELTER (Oostende)
17-11 RED ZEBRA + De BRASSERS + DEFINITIVOS (Sint-Niklaas)
17-11 TNNE (Jamoigne)
17-11 QUALITY TIME (Liège)
17-11 HOOVERPHONIC (Bruxelles)
17-11 CELESTE + SYLVAINE (Bruxelles)
17-11 WAND + DARTO (Brugge)
17-11 WITHIN TEMPTATION (Merksem)
17-11 WHITE DENIM + BC CAMPLIGHT (Borgerhout)
17-11 Luka BLOOM (Leuven)
17-11 SAMSARA BLUES EXPERIMENT + HIDDEN TRAILS (Bruxelles)
18-11 The TWILIGHT SAD + Michael TIMMONS (Bruxelles)
18-11 COWBOY JUNKIES (Leuven)
18-11 Tom MISCH + Barney ARTIST (Bruxelles)
18-11 BABA COMMANDANT + SENYAWA (Bruxelles)
18-11 OMNIUM GATHERUM (Vosselaar)
18-11 AS IT IS + TRASH BOAT + HOLDING ABSENCE + COURAGE MY LOVE (Borgerhout)
18-11 The HUMAN LEAGUE + SHELTER (Antwerpen)
18-11 AND SO I WATCH YOU FROM AFAR (Hasselt)
18-11 OUGHT (Kortrijk)
19-11 Natalie PRASS + H.C. McENTIRE (Bruxelles)
19-11 YOUNG GUN SILVER FOX (Leuven)
19-11 Lewis CAPALDI + Nina NESBITT (Bruxelles)
19-11 HENHOUSE PROWLERS (Sint-Niklaas)
20-11 FRIGS (Liège)
20-11 Gregory Alan ISAKOV + Joe PURDY (Bruxelles)
20-11 Madeline KENNEY (Bruxelles) **ANNULÉ**
21-11 Liam GALLAGHER (Bruxelles) **REPORTÉ**
21-11 John GRANT + TWO MEDICINE (Borgerhout)
21-11 Ana POPOVIC (Verviers)
21-11 KADAVAR + MONOLORD (Kortrijk)
21-11 GEPPETTO AND THE WHALES (Gent)
21-11 PARCELS + Hush MOSS (Bruxelles)
21-11 ANGELE (Gent)
22-11 John PARISH (Opwijk)
22-11 BEING AS AN OCEAN + NORTHLANE + ALAZKA + CASEY + POLAR + CURRENTS + THOUSAND BELOW (Hasselt)
22-11 The GOLDEN GLOWS (Bruxelles)
22-11 BURY TOMORROW + 36 CRAZYFISTS + CANE HILL + CRYSTAL LAKE (Antwerpen)
22-11 Flavien BERGER (Bruxelles)
22-11 FACES ON TV + PALE GREY (Borgerhout)
22-11 GEPPETTO AND THE WHALES (Antwerpen)
22-11 HIGH HI + RUMOURS (Brugge)
22-11 THAW + FIVE THE HIEROPHANT + ARRM (Bruxelles)
22-11 MAKE-OVERS (Bruxelles)
22-11 JUNGLE (Borgerhout)
22-11 DAMANEK + SOUTHERN EMPIRE + SEVEN STEPS TO THE GREEN DOOR (Verviers)
22-11 The BREEDERS (Bruxelles)
22-11 FORTRESS (Borgerhout)

Mois en cours:
Novembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 


Anniversaires

  • Petula Clark (1932)
  • Clyde McPhatter (1933)
  • Little Willie John (1937)
  • Rick Kemp (1941)
  • Anni-Frid Lyngstad Fredriksson Andersson (1945)
  • Steve Fossen (1949)
  • Tony Thompson (1954)
  • Joe Leeway (1957)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 172 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
114 951 008
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


KOENJI HYAKKEI - Dhorimviskha
/ paru le 07-11-2018 /

Quand on cherche, on trouve, dit le proverbe. Et quand on cherche du bizarre, on trouve du bizarre, comme avec ce groupe Koenji Hyakkei qui nous vient du Japon et qui existe déjà depuis plus de 25 ans. Cependant, Koenji Hyakkei (qui signifie Les cent vues de Koenji, un quartier de Tokyo) n'a que cinq albums à son actif, ce qui est peu pour un groupe déjà ancien. Mais il faut dire que le fondateur du groupe, Yoshida Tatsuya, n'a pas que ça à faire, tout impliqué qu'il est dans des dizaines de projets musicaux divers et variés. Le groupe principal de Yoshida Tatsuya est Ruins, un projet avant-gardiste complètement fou où la batterie règne en maîtresse. Là, on en est à treize albums et une quinzaine d'EPs depuis 25 ans. Mais le bon Yoshida Tatsuya est également impliqué dans les mythiques Acid Mother Temple, ainsi que dans Akaten, Breast Fed Yak, Daimonji, Satoko Fujii Quartet, Keiji Haino & Tatsuya Yoshida, Uchihashi Kazuhisa & Yoshida Tatsuya, Knead, Korekyojinn, Mainliner, Musica Transonic, PainKiller, RonRuins, Ruinzhatova, Samla Mammas Manna, Sanhedolin, Sekkutsu Jean, YBO², Zubi Zuva ou Seikazoku. Tous ces projets ne sont pas actifs en même temps mais ils occupent ou ont occupé notre cher Yoshida Tatsuya depuis une bonne trentaine d'années.

On comprend aussi que la boulimie de travail de Yoshida Tatsuya n'est pas dédiée au boogie rock simplet et ouvrier. L'homme se consacre à tous les styles qui peuvent rebuter l'esprit humain basique : prog, avant-prog, expérimental, brutal prog, jazz d'avant-garde, noise rock, improvisation ou zeuhl. Petit rappel sur le zeuhl, puisque c'est ce qui va nous intéresser ici avec Koenji Hyakkei, c'est un genre musical tiré du progressif et plus particulièrement de l'avant-prog, dont le terme vient du kobaïen, la langue imaginaire inventée par Christian Vander, batteur de Magma. C'est en effet à Magma que l'on doit le zeuhl, un terme qui signifie aussi la mémoire sonore de l'univers, dans la philosophie kobaïenne. Autrement dit, pour simplifier à l'attention des grutiers qui n'écoutent que du boogie ou du metalcore : le zeuhl, c'est prog à mort.

Il va donc falloir s'armer d'une bonne dose d'ouverture d'esprit pour rejoindre les chemins tracés par Koenji Hyakkei, qui signe ici un cinquième album que les spécialistes du genre considèrent comme supérieur à sa dernière livraison, « Angherr shisspa », sorti en 2005. Ici aussi, les musiciens de Koenji Hyakkei (Yoshida Tatsuya, batterie et chant ; Sakamoto Kengo, basse et chant ; Yabuki Taku, claviers ; Yamamoto Kyoko, chant ; Komori Keiko, cuivres et chant et Koganemaru Kei, guitare et chant) se livrent aussi à un chant incompréhensible, n'appartenant à aucune langue. Remarquez, pour une langue incompréhensible, le japonais suffisait… S'il fallait décrire le style régnant sur ce disque, on pourrait dire que les musiciens de Koenji Hyakkei se sont complètement lâchés, s'attaquant sans vergogne à l'héritage de Frank Zappa pour mieux le taillader, le déconstruire et partir dans toutes les folies possibles (« Vleztremtraiv »). Les titres affichent des durées conséquentes, en moyenne dix minutes, ce qui permet toutes élucubrations sonores possibles, avec toujours une énorme maîtrise des instruments. Car les gens de Koenji Hyakkei ne sont pas là pour faire n'importe quoi, ils suivent une trame d'une extrême rigueur du point de vue rythmique (c'est Yoshida Tatsuya qui tient les fûts, et avec lui ça ne rigole pas). Les moments où on peut encore s'accrocher un peu à du progressif encore classique (« Levhorm ») ne sont pas légion et il faut rapidement se laisser emporter dans des rapides où l'art lyrique se drape de folie baroque (« Zjindhaiq », « Phlesstighas ») et où l'interaction de la clarinette, de la guitare et de la rythmique explose dans des geysers jazz progressif incontrôlables (« Djebelaki zomn »). « Palbeth tissilaq » calme le jeu le temps d'un morceau plus tranquille, avant que « Dhorimviskha » ne sonne l'hallali sur les tympans et le psychisme de l'auditeur pour un ultime délire de près de douze minutes.

Effectivement, ce nouvel album de Koenji Hyakkei est effervescent et imparable dans le genre zeuhl. C'est une nouvelle manifestation du génie créatif de Yoshida Tatsuya et une nouvelle pièce dans le dossier déjà très lourd du rock japonais, un des plus audacieux et aventureux de la planète.

François Becquart
Pays: JP
Skin Graft
Sortie: 2018/06/27


Lu: 156
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 123
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium