Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Kris Kristofferson (1936)
  • Peter Asher (1944)
  • Howard Kaylan (1947)
  • Todd Rundgren (1948)
  • Gary Moffat (1949)
  • Alan Osmond (1949)
  • Cyndi Lauper (1953)
  • Derek Forbes (1956)
  • Green Gartside (1956)
  • Garry Beers (1957)
  • Alan Anton (1959)
  • Jimmy Somerville (1961)
  • Stephen Vaughan (1962)
  • Ruby Turner (1962)
  • Bobby Gillespie (1964)
  • Tom Cunningham (1965)
  • †Frances Gumm (1969)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 147 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 522 013
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


EGOKILLS - Mellowhead
/ paru le 11-06-2018 /

Basé à Tampere au sud-ouest de la Finlande, Egokills tente de se démarquer de ses contemporains en imposant au monde un nouveau genre musical au nom plein de promesses : le Hippie Metal. Après un premier opus intitulé "Creation" sorti en 2014, le quintette remet le couvert avec ce "Mellowhead", enregistré par le producteur Miitri Aaltonen (Battelore, Unholy, Viikate) aux studios Astia (Children Of Bodom, Ensiferum).

Hippie Metal ! Quèsaco ? L'explication ne nous a pas vraiment été fournie, mais après écouté "Mellowhead" de long en large, nous devons nous résoudre à admettre que cette nouvelle appellation n'est qu'un artifice fumeux destiné à nous cacher la triste vérité : la musique d'Egokills est d'une platitude exemplaire !

Prenez un chanteur dont la voix nasillarde sonne exactement comme le chant clair de Mike Patton (Faith No More) sur l'album "The Real Thing" (1989) et faites le chanter sur une musique qui hésite entre le plus standardisé des Heavy Metal mélodiques à la scandinave et un Hard/Groove Rock grand public relativement similaire à ce que proposent/proposaient Chickenfoot ou Extrême et vous aurez une idée plus ou moins fidèle de ce à quoi vous devez vous attendre en posant "Mellowhead" le plateau de votre platine laser. La chose aurait peut-être fonctionné si Janne Selo avait possédé la gouaille de Mike Patton et si les musiciens du groupe avaient hérité du talent de composition de Sammy Hagar, Joe Satriani, Nuno Bettencourt et les autres, mais ce n'est pas vraiment le cas. Et bien qu'aucun des huit titres de l'album ne puisse vraiment être qualifié de mauvais, aucun d'entre eux ne sort assez du lot pour pouvoir être mis en avant ou même justifier l'utilisation d'une nouvelle appellation telle que Hippie Metal.

Un moshpit ou un wall of death à Katmandu ? C'est pas encore pour demain, Bro ! Allez, Peace, quand même !

L'album (38'03) :

  1. Nibiru (3'38)
  2. Hollow Promises (4'02)
  3. White Flags (5'13)
  4. Evolve (4'50)
  5. Dysfunctional (4'51)
  6. P.D.M. (5'01)
  7. Mellowhead (6'08)
  8. Karmageddon (4'18)

Le groupe :
  • Janne Selo : Chant
  • Niko Viita-aho : Guitares
  • Paavo Pekkonen : Guitares
  • Mika Pusa  : Basse
  • Vilho Rajala : Batterie

Michel Serry
Pays: FI
My Fate Music/Recordjet/Soulfood EKCD3
Sortie: 2018/05/11


Lu: 164
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 177
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium