Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Eddie Kirkland (1923)
  • Mal Waldron (1926)
  • †Robert Johnson (1938)
  • Sean Bonniwell (1940)
  • Kevin Ayers (1945)
  • Gary Loizzo (1945)
  • Gordon Fleet (1946)
  • Barry Hay (1948)
  • Scott Asheton (1949)
  • Joey Spampinato (1950)
  • James "J.T." Taylor (1953)
  • Tim Farriss (1957)
  • Madonna (1958)
  • Belinda Carlisle (1958)
  • †Elvis Presley (1977)
  • †Ronnie Drew (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 178 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 551 612
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ZARDENS - Heretic Death Cult
/ paru le 04-06-2018 /

Cela fait dix ans, maintenant que Zardens distille du Blackenend Death Metal de qualité supérieure et il est temps que cela se sache ! Nous ne sommes apparemment pas les seuls à le penser puisque pour "Heretic Death Cult", sa dernière sortie, le sombre gang liégeois bénéficie du soutien du label allemand Unholy Fire Records.

À l'image de la condition humaine, la musique de Zardens semble s'assombrir au fur et à mesure que le temps passe. Car si "Breeding The Dark" (2012) et "Blackness Unfolds" (2015) n'étaient pas vraiment des voyages au pays de l'euphorie sonore, "Heretic Death Cult" les dépasse en tous points en termes de noirceur lyrique et d'agression sonore.

Disponible depuis le 31 mai,"Heretic Death Cult" a été enregistré et mixé au Blackout Studio de Bruxelles ; un studio plutôt bien rompu à l'exercice du Metal extrême puisqu'il a déjà vu passer entre ses murs des poids lourds de la scène Belge tels que Entrhoned, Possession, Evil Invaders ou Emptiness. Le line-up qui a mis en boite "Heretic Death Cult" est constitué de Léo, à la batterie (NDR : qui cogne aussi les fûts du gang Hardcore/Thrash Do Or Die), de l'indéboulonnable fondateur Warnacht à la guitare lead, Flocky à la guitare rythmique, Dimitri à la basse et Morholt au chant. La voix de ce dernier, moins gutturale et légèrement plus écorchée que celle que l'on pouvait entendre sur les albums précédents, tient un peu plus souvent du Black que du Death pur et dur. Au même titre que la voix, le son des guitares, brut et sauvage, est l'un des grands responsables de l'impression de noirceur profonde qui règne sur l'album.

Les compositions, loin d'être linéaires, alternent des moments de rage primaire intense ("Heretic Death Cult's Rebirth", "The Black Candle", "Via Subterranea", etc.) avec des passages plus écrasants ("Procession Of The Living Death", "Sanitarium For The Soult") et sont enrichies d'envoutants soli mélodiques. Le quintette liégeois n'hésite pas, parfois, à s'offrir quelques excentricités intéressantes, comme par exemple sur ce "Respice Finem" puissamment charpenté qui, malgré un titre en latin, est intégralement hurlé dans la langue de Molière. Au rayon des titres qui sortent un peu de l'ordinaire ‘zardensien' on peut également citer "Orphans Of History", avec son riff semi-folklorique et ses lignes de chant moins extrême, qui rappelle un peu certains groupes de la vague Viking/Black des années 90 comme Thyrfing ou Mythotyn, par exemple.

Depuis le 31 mai 2018, en Belgique, les qualificatifs ‘noir' et ‘intense' ne sont plus l'apanage du chocolat à 70% de la célèbre marque au logo pachydermique doré. Zardens les a désormais repris à son compte. Qu'on se le dise !

L'album (50'44) :

  1. Heretic Death Cult's Rebirth (Devoted to Death part I) (5'46)
  2. Unearthing The Magic (Devoted to Death part II) (6'12)
  3. The Black Candle (Devoted to Death part III) (4'13)
  4. Respice Finem (Food For Worms) (5'31)
  5. Procession Of The Living Dead (5'34)
  6. Orphans of History (7'19)
  7. Via Subterranea (5'11)
  8. Hopeful Path Through Deep Furrows (6'12)
  9. Sanitarium For The Soul (4'41)

Le groupe :
  • Warnacht : Guitare lead
  • Morholt : Chant
  • Flocky : Guitare rythmique
  • Dimitri  : Basse
  • Léo : Batterie

Michel Serry
Pays: BE
Unholy Fire Records UFR 034
Sortie: 2018/05/31


Lu: 399
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 16
• Semaines de présence au Top 30: 8
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium