Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bob Bogle (1937)
  • Barbara Lynn (1942)
  • William Francis (1942)
  • Ronnie Milsap (1946)
  • Sade (1960)
  • Paul Raven (1961)
  • Paul Webb (1962)
  • Maxine Jones (1966)
  • Brendan O'Hare (1970)
  • †Andreas Allendörfer (2005)
  • †Carl Smith (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6818 membres.
- En ligne, nous sommes 231 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 588 351
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


WILD ONES (The) - The Wild Ones
/ paru le 05-01-2018 /

Le label Rootz Rumble nous offre un trip nostalgique en rééditant un classique du Rock'n'roll made in chez nous.

Le 11 novembre 2017, pour fêter dignement le 30e anniversaire de la sortie de leur premier album "Crossroads", The Wild Ones investissaient la scène de la maison culturelle 'De Warande' à Turnhout. Vingt-sept ans que le quintette n'était pas remonté sur des planches; une éternité pour les fans de ce groupe que beaucoup considèrent comme LA référence belge en matière de Rockabilly. Rééditée pour l'occasion, la plaque trentenaire a subi un léger relooking (NDR : remastérisation, amputation du titre original et adjonction de deux chansons bonus).

"The Wild Ones" (puisque c'est ainsi qu'il faut désormais désigner l'album) était un disque plutôt original pour son époque. Définitivement Rockabilly, mais loin de se contenter de l'habituelle resucée des hits intemporels des Stray Cats, l'album incluait une pléthore d'éléments empruntés au Rock'n'Roll vintage (NDR : avec notamment, une superbe cover de "Get My Mojo Working", popularisé durant les Fifties par le grand Muddy Waters), au Blues ("The Best Way To Jive"), à la Country ("Cold Grey Town"), au Gospel ("Southern Cats Are Go") et même au Punk/Garage Rock (NDR : l'excellente reprise du "Lust For Life" d'Iggy Pop), etc.

S'il fallait réduire la plaque à ses deux plus grandes qualités, nous citerions bien sur, la superbe voix roots de Wild One Dee (NDR : on croit parfois entendre Gene Vincent), mais aussi (et surtout) l'harmonica magique de Big Brett, qui transcende à lui seul chacune des compostions.

Trente ans après sa sortie "Crossroads" / "The Wild Ones" n'a pas pris une ride. À (re)découvrir d'urgence !

L’album (36'52) :

  1. The Best Way To Jive (4'30)
  2. Cat Squirrel (2'17)
  3. The Southern Cats Are Go! (2'28)
  4. Cold Grey Town (3'01)
  5. I'm Back (2'31)
  6. Lust For Life (3'50)
  7. Down To Hell (2'49)
  8. Got My Mojo Working (3'07)
  9. Evil Creature (2'51)
  10. Cat Woman (2'11)
  11. Merry Christmas, People (Downtown Version) (4'11)
  12. Merry Christmas, People (Uptown Version) (3'14)

Le groupe :
  • Wild One Dee : Chant
  • Big Brett : Blues Harp (Harmonica)
  • Ricky Brewster : Guitares acoustiques, steel, slide et électriques
  • Jack O Roonie  : Contrebasse et chœurs
  • Donald Steens : Batterie et chœurs

Michel Serry
Pays: BE
Rootz Rumble RR89708
Sortie: 2017/11/17 (Réédition 1987)


Lu: 259
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 131
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

VOS COMMENTAIRES

kozmik
le 08/01/2018
Contrairement à ce qu'il est raconté dans l'article il y a 6 titres en plus par rapport à l'original et non pas 2!!!

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium