Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bob Bogle (1937)
  • Barbara Lynn (1942)
  • William Francis (1942)
  • Ronnie Milsap (1946)
  • Sade (1960)
  • Paul Raven (1961)
  • Paul Webb (1962)
  • Maxine Jones (1966)
  • Brendan O'Hare (1970)
  • †Andreas Allendörfer (2005)
  • †Carl Smith (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6818 membres.
- En ligne, nous sommes 215 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 587 937
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CLOUDS CAN - Leave
/ paru le 01-01-2018 /

Que se passe-t-il lorsque deux importants multi-instrumentistes teutons collaborent sur un album, il en ressort un résultat sonore complexe et fouillé produit évidemment par ce cher Oliver Wenzler de PPR. C'est donc ici le cas avec au sein de Clouds Can d'une part Thomas Tielen (instruments, chant, production, composition...) dit "T" et d'autre part, Dominik Hüttermann (instruments, chant et production...), une réunion de deux protagonistes qui a une allure de retrouvailles. Un travail en duo qui devrait je suppose nous prévoir un rock-progressif multi-facettes, qui une nouvelle fois nous rapproche de l'univers de David Bowie ou Camel vis à vis du chant et de la musique pour un résultat qui s'approche aussi du classic-rock.

Un côté pop-musique semble aussi faire partie des lignes conductrices des compositions, avec un chant aérien et léger qui porte une orchestration elle-aussi mélodique fort près d'un pop-rock ou plutôt d'un pop-progressif. Attention on garde comme d'habitude avec ce type de musiciens une architecture complexe et variée, avec une intro minimaliste qui explose ensuite vers un rock-progressif enjoué. Ces introductions qui me paraissent parfois trop longue, et qui retarde notre plaisir d'écouter la suite bien plus colorée et fort attrayante. Car lorsque la musique s'ouvre l'action de la mélodie légère est immédiate, cette dernière temporise parfaitement les secousses construites par la batterie et la guitare qui contrebalancent les passages paisibles toujours proche de Camel.

A l'image de "Life Is Strange" qui garde cette atmosphère propre à Bowie et à une ballade pop-progressive, on apprécie la délicatesse de l'orchestration et du chant qui pose une musique légère et aérienne fort agréable à écouter. Un résultat au sein duquel on épingle quelques très beaux passages attrayants, mais aussi des moments de plénitude très reposant. Ici ce qui est plutôt déstabilisant c'est les changements de tempos ou de volume de mixage, qui perturbe l'auditeur qui attend avec impatience le moment où la musique s'ouvre et s'élève...ou alors il faut tout écouter avec un volume assez élevé ! Personnellement j'aurais préféré rentrer directement dans les morceaux et donc sans intros, mais cela n'engage que moi ce qui sous-entend que je respecte le contenu fortement aérien et réussi de cet album !

- Clouds Can Le Facebook

- Clouds Can "Leave"

Thirionet Philippe
Pays: DE
Progressive Promotion Records PPRCD056
Sortie: 2017/12/04


Lu: 316
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 91
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium