Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Chet Atkins (1924)
  • Billy Guy (1936)
  • Jerry Keller (1937)
  • Brian Wilson (1942)
  • Anne Murray (1945)
  • Lionel Richie (1949)
  • Cyndi Lauper (1953)
  • Alan Longmuir (1953)
  • Michael Anthony (1955)
  • Anton Fier (1956)
  • Kelly Johnson (1958)
  • John Taylor (1960)
  • Chris Gibson (1960)
  • †Ira Louvin (1965)
  • Stone Gossard (1966)
  • Charlotte Hatherley (1979)
  • †Sadik Hakim (1983)
  • †Lawrence Payton (1997)
  • †Claydes Charles Smith (2006)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 172 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 480 338
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CORRUPTION - Spleen
/ paru le 23-12-2017 /

Lourd dossier que celui de la Corruption au sein de Music In Belgium. Ah, elle est belle l'intégrité journalistique ! Quinze ans que cela dure, en plus ! JP Lhoir, notre ancien rédacteur en chef, avait été approché par la maffia polonaise du riff plombé dès 2002 et "Pussyworld", le troisième méfait du gang Stoner/Doom varsovien fut l'un des trente premiers album à être évalué sur notre site. (NDR : qui, aujourd'hui, compte quand même plus de neuf mille chroniques). En 2010, l'ami François Becquart (à qui, pourtant, on donnerait le bon dieu sans confession) acceptait, lui aussi, un substentiel dessous de table pour donner un avis favorable sur l'album "Bourbon River Bank". En 2014, ce fut votre serviteur qui profita des largesses de (la) Corruption après avoir publié une frauduleuse chronique de l'album "Devil's Share" ; un album que, par appât du gain (mais pas uniquement), je n'avais pas hésité à qualifier d'"Excellente surprise".

Octobre 2017. Corruption balance sur le monde du Metal sa huitième agression sonore. Étant, et de loin, le plus ripoux des scribouillards de l'équipe MiB actuelle, c'est, une fois encore, à bibi qu'il a été demandé (en échange, vous vous en doutez, de złotys sonnants et trébuchants) de rédiger, sur l'affaire, un article de propagande positive.

Comme il l'avait fait pour l'album précédent, Piotr "Aniol" Wacisz le bassiste (et leader incontesté du gang depuis 1991) s'est débarrassé des témoins encombrants en remaniant intégralement le line-up de son groupe. Ces changements de personnel, cependant, n'ont pas porté atteinte à l'intégrité métallique plombée de Corruption, puisque le quatuor nous délivre un court (NDR : une trentaine de minutes à peine), mais très intense manifeste de Heavy Stoner / Doom ultra-burné.

"Spleen" n'est sans doute pas le nom que nous aurions choisi pour décrire le fulgurant amalgame de riffs tranchants et de vociférations haineuses déversé sur la plupart des titres de l'album ("Hatred", "I Piss On Your Grave", etc). Ici, la mélancolie profonde qui caractérise le 'spleen' ne semble pas vraiment de mise et même les titres les plus orientés Doom tels que "Shades Of Death" ou "Death Shell Of A Human Existance" semblent chargés d'une bonne dose colère. Si, en 2002, l'ami JP avait comparé Corruption à un intéressant mélange de Black Sabbath et de Deep Purple, il devrait aujourd'hui réviser sa copie (en tout cas en ce qui concerne le gang de Gillan) et intégrer à la mixture pachydermique quelques ingrédients issus du style de formations telles qu'Entombed, Corrosion Of Conformity et, dans une certaine mesure, Black Label Society.

Furieux, lourd, intense et sans compromis, un album dont j'aurais obligatoirement dit du bien, et ce, même sans pots-de-vin ni bakchichs.

L’album (31'53) :

  1. Hatred (4'33)
  2. Righting My Wrongs (4'43)
  3. Shades Of Death (4'22)
  4. I Piss On Your Grave (3'51)
  5. Dead Shell Of A Human Existence (5'49)
  6. Burn From Within (4'28)
  7. Asterism Ursa Major (4'09)

Le groupe :
  • Piotr "Aniol" Wacisz : Basse, chœurs
  • Tukasz "Icanraz" Sarnacki : Batterie
  • Piotr "Sooloo Jr." Solnica : Guitares
  • Lukasz "Chuck" Wolkiewicz : Chant

Michel Serry
Pays: PL
Autoproduction
Sortie: 2017/10/5


Lu: 949
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 7
• Semaines de présence au Top 30: 10
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium