Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 382
7 derniers jours:
Interview de Leo Leoni
30 derniers jours:
News en vrac : volume 371

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • David Ruffin (1941)
  • David Greenslade (1943)
  • Mark Collie (1956)
  • Tom Bailey (1957)
  • Jeremy Healey (1962)
  • Dan Spitz (1963)
  • Jonathan Davis (1971)
  • Crispian Mills (1973)
  • †Kate McGarrigle (2009)
  • †Dallas Taylor (2015)
  • †Glenn Frey (2016)
  • †Mike Killie (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6820 membres.
- En ligne, nous sommes 187 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 653 476
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


TURNER, Nik - Life in Space
/ paru le 22-12-2017 /

Déjà, la pochette, épique…un humanoïde perdu dans l’espace. Nik Turner, ex-Hawkwind, groupe qui inventa, avec beaucoup d'autres, le space-rock au début des années 70. A quasi presque cinquante ans de distance, l'esprit d'Hawkwind revient avec un album que l’on croirait enregistré à cette époque, tant il semble à des années-lumière de ce qui se fait actuellement. Eh bien, non, nous sommes en 2017 et Nik Turner vient nous prouver qu’en matière de space-rock, il est toujours là. "Life in Space" commence avec sur une note nostalgique avec "End of the World", où est invité Paul Rudolph, un des membres originaux du groupe. Un autre membre du groupe, le violoniste Simon House, participe au très space-trippant "Why are You ?", un des meilleurs titres de l’album. Turner offre aussi une relecture d’un titre-phare d’Hawkwind, "Master of the Universe", donnant au morceau un reflet moderne. "Back to Earth" est une sublime ballade très calme.

Les titres s'enchainent et c'est tout bon. Ce que l’on peut dire, c’est qu’actuellement, beaucoup de groupes, notamment de stoner-rock, n’ont jamais caché combien Hawkwind a été une grande influence pour eux. Cet album tombe à pic pour rappeler qu’effectivement, les «vieux de la vieille » sont toujours là, et que les plus jeunes feraient bien de s’en rappeler.

Olivier Dahon
Pays: US
Purple Pyramid/Cleopatra Records
Sortie: 2017/9/29


Lu: 269
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 43
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium