Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Kris Kristofferson (1936)
  • Peter Asher (1944)
  • Howard Kaylan (1947)
  • Todd Rundgren (1948)
  • Gary Moffat (1949)
  • Alan Osmond (1949)
  • Cyndi Lauper (1953)
  • Derek Forbes (1956)
  • Green Gartside (1956)
  • Garry Beers (1957)
  • Alan Anton (1959)
  • Jimmy Somerville (1961)
  • Stephen Vaughan (1962)
  • Ruby Turner (1962)
  • Bobby Gillespie (1964)
  • Tom Cunningham (1965)
  • †Frances Gumm (1969)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 147 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 524 361
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


GAYNOR, Mel PROJECT (The) - got the message
/ paru le 10-12-2017 /

Mel Gaynor n'est autre que le célèbre batteur du nom moins célèbre groupe anglais Simple Minds, un artiste et musicien qui vit en fait en Belgique depuis plusieurs années puisqu'il y a trouvé sa compagne. Certains ont d'ailleurs pu le voir lors du Festival de Nandrin en compagnie du groupe de reprises Waterfront où, il a accompagné les musiciens belges pour jouer les grands succès de la formation de Jim Kerr mais aussi offrir pour la première fois deux compositions personnelles et chantées. C'est en fait son second album de jazz-fusion que l'artiste anglais offre ici où, il a manifestement imprégné ses musiques de ses propre origines (un père jamaïcain et une mère afro-brésilienne), pour composer un album où il est bon de voyager !

Avant d'aller plus loin rappelons que le batteur rejoint Simple Minds en 1982 pour l'album "New Gold Dream" pour ensuite jouer sur toutes les tournées du groupe et même s'il fût éloigné du groupe à certains moments, il reste toujours le batteur encore à l'heure actuel. Mais revenons à nos moutons avec un démarrage en trombe ou plutôt en saxophone et en basse, les deux instruments bien sûr accompagnés d'une batterie pointue nous bercent dans une ambiance à la fois jazzy, funky et même soul  ! Le son de la basse est d'emblée magistrale merci à Alvin Mills, idem pour le sax tenu par Nicolas Boudino, ce dernier s'accompagnant du piano et des synthés de Stéphane Deriau, pour un résultat qui sent bon tous ces fabuleux courants colorés venus des Us. Des genre musicaux incontournables qui sentent bon la chaleur des cultures mélangées de nombreux continents et nombreuses traditions musicales.

La plage titulaire qui nous transporte et finalement nous fait dandiner du chef au son des notes de basse et de saxophone, fait place à une seconde composition plus temporisée où l'on sent des pincées d'exotisme tout en gardant en point de mire un très bon jazz. Un jazz où Mel et Stéphane y introduisent des sonorités plus modernes via des nappes de synthés, un jazz où les deux compositeurs prennent la peine d'assoir des mélodies tamisées pour sublimer le son des instruments (saxophone, piano...) ! Attention "Anamorphosis" bascule droit dans le jazz-fusion ou la fusion-rock, avec un morceau plus pêchu et plus technique, qui fait exploser tous les instruments y compris bien sûr la batterie ou les synthés qui voguent plus sur la vague du blues ou du progressif. Outre les compositions originales, le band reprend aussi un morceau du grand Herbie Hancok !

Ensuite on replonge avec bonheur dans une atmosphère ou funk et soul nous rappellent une grande époque de la musique noir américaine, avec toujours une abominable basse qui nous fait bouger le corps grâce à un touché ou un doigté selon exceptionnel ! Et c'est tout du long comme cela que l'artiste anglais et les talentueux musiciens qui l'accompagnent, offrent à un public averti et connaisseur une véritable vitrine musicale de tous ces grands courants venus de la culture afro-américaine (jazz, funk et soul). En un mot le batteur anglais nous offre ici un véritable condensé de mélodie et de technique où, chaque instrument explose toute sa chaleur et sa couleur grâce à une sacré équipe de musiciens chevronnés !

Tous ceux qui aiment apprécier un son magique pour de nombreux instruments du monde du rock ou du jazz, ce devront d'écouter et surtout d'acquérir un tel album car le niveau technique y est des plus pointus ! Je ne parle même pas du jeu de Mel Gaynor qui est ici superbe, mais n'oublions pas ses trois compagnons de studio qui le suivent dans l'excellence sonore !

- Mel Gaynor Le Facebook

Thirionet Philippe
Pays: GB/FR/US
MUSEA/SOS recordings
Sortie: 2017/10/11


Lu: 533
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 24
• Semaines de présence au Top 30: 3
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium