Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 11-12-2017
› LONDON GRAMMAR + LO MOON (Merksem)
› SUNDARA KARMA + BLAENAVON (Leuven)
› KING KRULE + HORSEY (Antwerpen)
› BAIO (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
12-12 LONDON GRAMMAR + LO MOON (Merksem)
12-12 The GODFATHERS (Verviers)
12-12 HIGH HI (Leuven)
12-12 OH WONDER + IDER (Bruxelles)
13-12 TINARIWEN (Sint-Niklaas)
13-12 DUO A L'ENCRE + CHASING PENGUINS + Frederic LEROUX (Bruxelles)
13-12 K's CHOICE + HELSINKI (Bruxelles)
13-12 BRNS + WHITE WINE (Liège)
13-12 The PICTUREBOOKS + The LORANES (Borgerhout)
13-12 CHANNEL ZERO (Leuven)
13-12 Constanza GUZMAN (Liège)
14-12 Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
14-12 FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
14-12 TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
14-12 The PROSPECTS (Borgerhout)
14-12 NAZARETH (Verviers)
14-12 ISOLDE (Sint-Niklaas)
14-12 BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
14-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
14-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
14-12 DAAU (Hasselt)
14-12 SON LITTLE (Bruxelles)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 TJENS MATIC (Leuven)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Willie Mae Thornton (1926)
  • McCoy Tyner (1938)
  • David Gates (1940)
  • Brenda Mae Tarpley (1944)
  • Jermaine Jackson (1954)
  • Nikki Sixx (1958)
  • †Sam Cooke (1964)
  • Justin Currie (1964)
  • †Ravi Shankar (2012)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 167 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 227 948
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DELAIN - A Decade of Delain, Live at Paradiso
/ paru le 28-10-2017 /

Le 21 octobre 2016, Delain fêtait le 10e anniversaire de son premier album, «Lucidity», en sortant une édition 10e anniversaire de cet opus, contenant tous les morceaux originaux entièrement remasterisés et enrichie de versions live de certains titres.

Mais les festivités du 10e anniversaire n’allaient pas en rester à la réédition du premier album. Très vite, le groupe a annoncé son intention d’enregistrer son premier véritable live à part entière (plusieurs morceaux enregistrés en live figurent déjà sur certains albums).

Mais pour marquer l’événement comme il se doit, le groupe a voulu faire les choses en grand. Il a donc lancé une campagne de financement participatif (crowdfunding) pour organiser une fête d’anniversaire grandiose le 10 décembre 2016 dans la légendaire salle du Paradiso à Amsterdam. Et quand Delain annonce une fête d’anniversaire grandiose, il faut s’attendre à un concert vraiment hors du commun…

L’idée du financement participatif était de permettre de monter un projet d’envergure tout en reversant 15% des dons à la fondation Sophie Lancaster, du nom de cette jeune gothique tragiquement assassinée le 11 août 2007 à cause de son look et du rejet de la différence.

La campagne doit aussi permettre de financer la sortie d’un double CD, DVD et Blu-ray du concert immortalisant l’événement. C’est ce double album qui sort chez Napalm le 27 octobre prochain.

Au moment de l’enregistrement de l’album, Delain est toujours composé de Charlotte Wessels (voix), Martijn Westerholt (claviers), Timo Somers (guitare), Merel Bechtold (guitare rythmique), Otto Schimmelpenninck van der Oije (basse) et Ruben Israel (batterie). Ruben vient cependant d’annoncer qu’il quittait le groupe et le nom de son remplaçant n’a pas encore été annoncé.

Pour faire la fête et célébrer dignement cet anniversaire, la formation néerlandaise s’est entourée d’une liste impressionnante d’invités: Alissa White-Gluz (Arch Enemy) à la voix sur «Hands of Gold» et «The Tragedy Of The Commons», Burton C. Bell (Fear Factory, Ministry) au chant sur «Where Is The Blood», Liv Kristine (ex-Leaves’ Eyes) au chant sur «See Me In Shadow», George Oosthoek (Mayan) sur «Pristine» et Elianne Anemaat au violoncelle sur «See Me In Shadow», et un tir groupé avec Guus Eikens à la guitare, Sander Zoer à la batterie et Rob van der Loo à la basse sur «Sleepwalkers Dream».

Pour avoir eu l’occasion de voir Delain en concert des paquets de fois au cours de ces dix années, je peux vous dire que chaque concert est une fête et que le groupe se donne corps et âme à chaque représentation, qu’il y ait quelques centaines ou plusieurs milliers de spectateurs. Cette énergie est perceptible tout au long de la captation (la version filmée a une durée totale de 1h50).

D’après les liens que nous avons reçus du label pour la préécoute, la qualité technique de l’enregistrement (tant audio que vidéo) est irréprochable. Le label Napalm a visiblement fait les choses comme il faut pour que ce premier album live reste comme un jalon dans l’histoire du groupe.

Après l’intro «The Monarch», la bande à Charlotte attaque avec l’excellent «Hands of Gold» qui marque la venue du premier hôte de marque Alissa White-Gluz qui vient chanter sur scène les growls qu’elle avait déjà réalisés sur le cd «Moonbathers», mais qui chante aussi en voix claire en duo avec Charlotte.

Vient ensuite un trio de morceaux plus punchy avec «Suckerpunch», «The Glory And The Scum» et le déjà classique «Get The Devil Out Of Me». «Army Of Dolls» passe toujours aussi bien en concert, grâce à une écriture hyper-efficace et des rythmes très entraînants. Après avoir échangé quelques mots avec son public, Charlotte entame «The Hurricane» dont l’écriture s’écarte quelque peu du style habituel du groupe mais qui fait mouche à chaque fois. Idéal pour annoncer un petit flashback avec le tube «April Rain» extrait du 2e album du groupe.

Retour à du plus musclé avec «Where Is the Blood» et la participation du talentueux Burton C. Bell. Une brève coupure et un instrumental remanié servent d’introduction à l’excellent «Here Come The Vultures» qui, avec ce nouvel habillage, me paraît à la fois plus fin dans l’introduction et plus lourd dans la partie chantée, ce qui augmente la puissance générale de ce superbe morceau. Charlotte continue à battre le fer tant qu’il est chaud et envoie la sauce avec de dynamique «Fire With Fire».
Tant Otto que Timo accompagnent vocalement la plupart des morceaux en backing vocals.

«The Tragedy of the Commons» est l’occasion de voir remonter sur scène la délicieuse Alissa et ses growls sidérants. Pour ma part, j’apprécie aussi beaucoup les parties qu’elle chante en voix claire, comme ici pour la deuxième fois de la soirée. L’intro de «Danse Macabre» est sans doute la plus originale de la discographie de Delain et c’est donc une très bonne chose que le groupe ait décidé de faire figurer cet excellent morceau sur la setlist.

Une courte pause et les lumières se rallument sur la pochette de l’album «Lucidity» . Retentissent alors les premières notes de «Danse Macabre» et l’on se rend compte que la scène est occupée par Guus Eikens à la guitare, Sander Zoer à la batterie et Rob van der Loo à la basse pour accompagner Charlotte qui rend un hommage appuyé à ses anciens coéquipiers.

Pour le titre «Your Body Is a Battleground», Marco Hietala (Nightwish) est présent par vidéo interposée pour un magnifique duo virtuel. Nouveau petit retour par la case nostalgie avec la reprise de «Stay Forever», morceau culte de la formation batave. La délicieuse Elianne Anemaat prend place sur scène avec son violoncelle pour une extraordinaire version de «See Me In Shadow» en duo avec Liv Kristine qui avait déjà participé à l’enregistrement du morceau à l’époque. Une réussite totale et un des grands moments d’émotion de ce magnifique concert.

Un concert de Delain ne se conçoit pas sans son tube ultime : «The Gathering», la partie vocale de Marco est ici prise en charge par Timo qui, non content d’être un guitariste virtuose, est aussi doté d’un joli brin de voix. Pour finir le set, le groupe revient encore une fois sur son premier album avec le magnifique «Pristine» auquel George Oosthoek vient apporter toute sa fougue. Difficile de ne pas partir en headbanging quand on entend ce titre culte !

Pour un concert royal, il fallait une séance de rappel digne de ce nom. Delain revient dont sur scène pour interpréter l’excellent «Mother Machine» suivi de «Sing To Me» (peut-être mon morceau préféré de Delain en live) avec une nouvelle fois la participation de Marco Hietala par vidéo interposée pour une magnifique version «Beauty and the Beast» de ce classique du répertoire delainien.

Dernier moment de défoulement absolu avec le très électro «Don't Let Go» avant l’hymne final, l’incontournable «We Are The Others» pour lequel Charlotte a revêtu une nouvelle fois sa magnifique robe blanche que l’on croirait en papier. Le public, déchaîné, reprend en chœur les paroles de ce morceau phare de la carrière de Delain.

Un album parfait, malgré l’absence du morceau «Not Enough». Un incontournable pour tous les fans du groupe et un support idéal pour découvrir les prestations scéniques de ce grand groupe de la scène métal mélodique. Un bijou à découvrir de toute urgence!

hti66
Pays: NL
Napalm Records
Sortie: 2017/10/27


Lu: 372
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 25
• Semaines de présence au Top 30: 4
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium