Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Anniversaires

  • Esther Phillips (1935)
  • Jorma Kaukonen (1940)
  • Eugene Record (1940)
  • Tim Hardin (1941)
  • Ron Bushy (1941)
  • Derek Smalls (1943)
  • Adrian Belew (1949)
  • Luther Grovesnor (1949)
  • Johnny Contardo (1951)
  • Anthony Phillips (1951)
  • Dave Murray (1958)
  • Eddie Vedder (1966)
  • Montsho Eshe (1974)
  • †Eddie Hazel (1992)
  • †Oscar Peterson (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6268 membres.
- En ligne, nous sommes 106 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
77 846 772
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


JACKSON, Wanda - The party ain't over
/ paru le 22-02-2011 /

Wanda Jackson, rien à voir avec Michael, bien sûr, ce dernier n’étant pas né alors que Wanda Jackson débutait sa carrière musicale. Et le Michael est déjà bien mort quand Wanda Jackson est toujours dans le coup et sort à 73 ans son 33e album studio. Oui, c’est bien à une légende du rock que nous avons affaire ici. Les fans de rockabilly n’ont pas besoin qu’on leur présente Wanda Jackson mais quelques mots sont nécessaires pour ceux qui n’ont qu’une vague idée du personnage.

Née en 1937, Wanda Jackson devient à 18 ans une des pionnières du rockabilly et du rock ‘n’ roll naissant. Elle est même sortie un temps avec Elvis Presley et a connu une carrière plutôt florissante entre 1958 et 1965, avec quelques hits rockabilly comme "Let’s have a party", "Right or wrong" ou "In the middle of a heartache". À partir de 1965, Wanda Jackson se tourne davantage vers la musique country et devient une icône du circuit country américain pendant une bonne partie des années 70, chantant également du gospel.

Sa voix nasillarde caractéristique résonne encore dans les années 80, où sa carrière est relancée avec des tournées européennes et une première tournée US depuis les années 70. Elle revient dans les studios en 2003 avec "Heart Trouble", son premier album depuis une bonne quinzaine d’années. Depuis, Wanda Jackson connaît un certain regain d’intérêt de la part de la nouvelle génération. La ville d’Oklahoma City lui inaugure une rue à son nom et elle reçoit en 2009 l’Americana Lifetime Achievement Award lors d’un show au Ryman Auditorium de Nashville.

C’est Jack White des White Stripes qui lui remet cette récompense et c’est le même Jack White qui figure en bonne place sur le nouvel album de Wanda Jackson, un disque de reprises appelé "The party ain’t over". Et en effet, à l’écoute de cet album, on comprend que la fête n’est pas finie pour Wanda, qui a encore un potentiel certain, surtout dans la voix que l’on croirait venir d’une jeune adolescente prépubère, elle qui abordera bientôt son quatrième quart de siècle. Au programme de cet album, de la reprise classique ("Shakin’ all over", "Rip it up", "Rum and Coca Cola", "Nervous Breakdown" d’Eddie Cochran) ou plus récente ("You know I’m no good" d’Amy Winehouse) et certaines plus ancrées dans le répertoire local américain ("Like a baby" de Jesse Stone, "Dust on the bible" de Kitty Wells). Jack White à la guitare, c’est la garantie d’une énergie suffisante pour apprécier pleinement cet album et découvrir que la vénérable Wanda Jackson a subi une véritable cure de jouvence. On ne frôle que rarement l’ennui et on redécouvre une grande dame à la voix intacte et à la foi rock ‘n’ roll aussi fervente qu’au premier jour. Que les petites rock stars qui sortent un album tous les 5 ans et arrêtent à 30 ans méditent cet exemple.

François Becquart
Pays: US
Nonesuch 7559-79784-5
Sortie: 2011/01/25


Lu: 1351
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 108
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2014 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2014 by Music in Belgium