Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Kim Fowley (1939)
  • Barry Whitham (1946)
  • Cat Stevens (1947)
  • Howie Epstein (1955)
  • Henry Priestman (1958)
  • Jim Martin (1961)
  • Terry Caldwell (1974)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 150 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 036 023
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ROUSE, Josh - Country Mouse, City House
/ paru le 15-07-2007 /

Grand voyageur, Josh Rouse, chanteur compositeur, a parcouru les Etats-Unis ; il vit maintenant en Espagne, où il a rencontré l’âme sœur. Même s’il ne joue pas dans la même cour que lui, il a une particularité : il est l’ami de Kurt Wagner, le chanteur compositeur et leader de Lambchop. Ceci dit, il ne travaille pas de la même façon et son registre est très différent : la musique oscille entre pop et jazz. Josh Rouse a composé seul les chansons de cet album.

Introduit par la flûte, « Sweetie » est un chant d’amour très doux et plutôt mièvre. Quand on est « en amour », comme on dit au Québec, on paraît toujours un peu con aux yeux de ceux qui ne le sont pas à ce moment-là. Laissons-lui donc le bénéfice du doute : il n’est pas responsable de son état mais il a intérêt à se soigner. Par contraste, « Italian Dry Ice » est un titre très bien chanté et joué. Sur un tempo lent, il comporte aussi des passages jazzy, avec une section de cuivres performante. C’est une constante sur cet album.

Doté d’une mélodie agréable, « Hollywood Bass Player » est autrement intéressant. Le chant est bon et rappelle Stef Kamil Carlens (Zita Swoon) quand il chante en anglais. Et puis les musiciens jouent bien. Il y a là de quoi contenter les plus difficiles. « God, Please Let Me Go Back » commence par des percussions bien équilibrées qui rendent perceptible son côté jazzy et donnent au morceau un cachet spécial. L’accompagnement est bon et les arrangements ont été choisis avec soin.

Encore beaucoup plus rythmé, « Nice To Fit In » comporte une dimension pop évidente mais s’aventure aussi dans les plates-bandes du jazz. Ici, on s’en rend compte à la façon de jouer du batteur. La fin s’énerve et se termine dans une débauche instrumentale. Egalement bien rythmé, très racé, bien joué « Pilgrim » s’articule sur une mélodie magnifique. C’est de loin le meilleur titre de l’album. Il comporte également quelques accents jazzy dans la façon d’aborder le chant et dans le jeu des musiciens.

Affublé d’une belle mélodie, « Domesticated Lovers » est pourtant moins réussi, même si le morceau pénètre petit à petit le subconscient. Il finit par emporter l’adhésion grâce au jeu attractif et nuancé de la guitare acoustique. Un rien enjoué et rythmé à souhait, « London Bridges » est aussi un des meilleurs morceaux de l’album. Le chant et les harmonies vocales y sont excellents. Quant à « Snowy », il démarre en douceur et se fonde sur le jeu subtil de la guitare et les battements métronomiques de la batterie.

Très bon album avec beaucoup de subtilité dans le chant et le jeu feutré des musiciens mais il comporte quelques faiblesses. Josh Rouse mérite néanmoins d’être mieux connu.

MM
Pays: US
Bedroom Classics / Nettwerk EAN 5037703072329
Sortie: 2007/07/16


Lu: 1640
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 82
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium